Retrouvez la liste des sites partenaires qui soutiennent nos actions.

Nos partenaires santé

Les soins à prodiguer à un chiot adopté dans un refuge

Un chien ne peut indiquer ce qui le fait souffrir. Il revient à ses maîtres de l'observer, de remarquer les changements de son comportement et de son apparence. Presque toutes les maladies s’accompagnent d'apathie, de manque d'entrain lors des jeux et des promenades, et de perte d'appétit.


Ne repoussez pas trop la visite chez le vétérinaire, il vaut mieux y aller trop souvent que trop peu.


Important : les vaccinations et les vermifugations indiquées sont indispensables.


Ce que vous pouvez faire


Le vétérinaire a besoin de votre aide, non seulement pour la description des symptômes, mais également pour faire absorber les médicaments au chien et pour prendre sa température.


Faire part de vos observations au vétérinaire : plus vous êtes précis dans la description de ce que vous avez remarqué chez votre chien, et plus facilement le vétérinaire pourra établir son diagnostic. Les questions suivantes sont importantes le dernier repas du chien remonte à quelle heure, et qu'a-t-il mangé ? Quelle est la consistance des selles ? Fluide, trop ferme ou absence de selles ? Quelle est leur couleur ? Claire, sombre ? Sentent-elles mauvais ? Présentent-elles des traces de sang ? Le chien a-t-il vomi ou crache-t-il des mucosités ? Avez-vous remarqué d'autres choses inhabituelles ?


Prendre la température


La température normale du corps du chien se situe entre 38 et 39°. Utilisez un thermomètre pour enfants, incassable, à indication rapide et à affichage. II ne doit servir que pour le chien ! Enduisez la pointe du thermomètre de vaseline ou d'huile de table. Une autre personne maintient la tête du chien au creux de son bras et lui parle avec douceur Levez la queue de l'animal et introduisez le thermomètre de 2 cm dans l'anus. Laissez-le environ 60 secondes en place et veillez à ce que le chien reste calme. Les thermomètres à affichage qui signalent la fin de la prise de température par un sifflement sont pratiques.


Lui faire absorber ses médicaments


Un chien bien éduqué doit toujours permettre qu’on lui ouvre la gueule. Saisissez la mâchoire supérieure d'une main et abaissez doucement la mâchoire inférieure. Si le chien serre les dents, appuyez les babines contre les dents.


Les comprimés sont à inclure dans des boulettes de viande. Si c'est impossible, placez alors le comprimé aussi loin que possible sur la langue du chien, maintenez-lui la gueule fermée et vérifiez qu'il n'a pas réussi à recracher le comprimé. Veillez à ne pas obstruer les naseaux des chiens à museau plat.


Les mesures de prévention


N'oubliez jamais les vaccinations et les vermifugations ; il s’agit des plus importantes mesures préventives pour la santé de votre chien ! Sachez que l'assurance sante chien propose des forfaits de prévention pour ce genre de soins préventifs. L'idéal reste de demander conseils à votre vétérinaire qui pourra vous indiquer les tarifs, les types de soins que votre chien va rencontrer tout au long de sa vie ainsi que l'ensemble des soins ou traitements préventifs à lui fournir.


Vermifugations


Les cures de vermifuges sont des mesures préventives nécessaires à la bonne santé de votre chien.


Vermifugations à l'âge de : 4 semaines ; 6 semaines ; 8 semaines (1er vaccin ensuite), 12 semaines (2ème vaccin ensuite) ; 6 mois ; 9 mois; puis 2 fois par an.


Vaccinations


Il faut faire vacciner le chien, afin de -le protéger des maladies mortelles. Les vaccinations sont reportées dans le carnet de vaccinations qui vous est remis lors de l’achat de l’animal. Important : le chien doit être vermifugé avant une vaccination.